Mal partout ? Essayer l’automassage contre les trigger points !

Un trigger point (ou point déclencheur ou encore point gâchette) est une contraction, un noeud dans un muscle, qui a l’aspect d’une petite boule, source d‘inflammation et déclencheur de douleur dont beaucoup de personnes sont affectées sans le savoir.

Le fait d’appliquer une pression avec le doigt sur cette petite boule suffit à provoquer de la douleur.
On retrouve des trigger points dans chacuns des muscles du corps et plusieurs trigger points peuvent se retrouver au sein du même muscle.

Les côtés gauches et droits du corps sont systématiquement affectés en même temps et symétriquement par des trigger points.
Les trigger points rendent le muscle tendu et faible, réduisant son champs d’action, sa souplesse, sa mobilité provoquant inflammation et douleur.
La douleur provoquée par un trigger point se situe en général dans une autre partie du corps que le trigger point lui-même.

Il existe  toute une cartographie de la relation entre la localisation des trigger points et l’endroit où ils provoquent de la douleur et engendrent de l’inflammation.

Comment localiser un trigger point ?

Les trigger points se situent dans une partie étroite de la fibre musculaire beaucoup plus tendue et contractée que le reste du muscle.
Au toucher, cette partie du muscle ressemble presque à une fine corde avec un noeud en son centre: le trigger point est la plus part du temps facilement accessible avec le bout de deux doigts (pouce et l’index).
La taille de ce noeud peut atteindre celle d’un petit pois et la douleur déclenchée est variable.

formation d'un point triggerUn traumatisme, un accident, une lésion musculaire sont en général à l’origine de la formation de ce trigger point.
Suite à ce traumatisme, petit à petit, l’oxygène et le sang n’arrivent plus comme il faut dans le muscle: le passage est bloqué par des déchets organiques qui s’accumulent et finissent par boucher les vaisseaux sanguins à cet endroit.
Lentement mais sûrement, le trigger point va commencer à envoyer un signal de douleur que le cerveau perçoit très bien.
Par mesure de protection contre cette douleur, le cerveau va automatiquement limiter l’usage et les mouvements du muscle endolori, ce qui aura pour conséquence de contracter encore plus le muscle en question.

Comment neutraliser un trigger point ?

Les trigger points ne s’en vont pas comme ils sont venus: il faut un traitement spécifique pour en venir à bout.

Un trigger point se traite en appliquant une pression assez importante soit par un massage du bout des doigts (mais c’est assez difficile), soit à l’aide d’une balle en caoutchouc et d’une surface rigide (un mur).
Dans la vidéo, on voit comment on traite un trigger point situé au niveau bas du trapèze, en appliquant une pression et en pratiquant un massage à l’aide d’une balle en caoutchouc.
Pour traiter efficacement le trigger point, il est recommandé de pratiquer une douzaine de mouvements “d’aller-retour” avec la balle en caoutchouc, et ce une dizaine de fois par jour.

Ce type de massage est destiné à faire “fondre” le trigger point.

Avec ce type de massage, un trigger point peut être éliminé après quelques jours ou plusieurs semaines, en fonction de l’ancienneté de celui-ci.
Si le massage est correctement effectué, à chaque passage de le balle en caoutchouc sur le noeud, un peu de sang et d’oxygène peuvent repasser par l’endroit bouché et contribuer à redonner au muscle sa souple et sa flexibilité originale, réduire l’inflammation, éliminer la douleur, permettant ainsi au patient de regagner en qualité de vie.

Vous pouvez retrouver les kits de massage Trigger Point sur le site www.planet-fitness.fr

grid-trigger-pointtrigger-point-balle-de-massage

Source : http://www.mal-au-dos.be/trigger-points-explication-traitement/

Laisser un commentaire