ENCEINTE ET SPORTIVE

L‘activité sportive durant la grossesse a toujours suscité des interrogations. Nous, instructeurs, devons savoir conseiller nos pratiquantes enceintes. Découvrons ensemble les bienfaits d’une pratique physique sûre pour la future maman et son enfant.

Rappelez à vos participantes de consulter leur praticien, toute future maman désireuse de pratiquer une activité physique devant d’abord prendre un avis médical. Depuis peu, les médecins encouragent de plus en plus les femmes, actives comme sédentaires, à pratiquer une activité physique régulière avant, pendant et après la grossesse. Ils insistent sur le fait que la grossesse – et les changements physiologiques inhérents – ne sont en aucun cas un obstacle; pas d’excuses pour squatter le canapé! Les futures mamans sédentaires avant leur grossesse sont même encouragées à profiter de cette période pour faire de l’exercice et prendre de nouvelles habitudes pour une vie plus saine.

Pourquoi, durant ces mois où on n’aspire qu’à dormir et dévorer des pâtisseries, faut-il manger équilibré et faire du sport?

LES BIENFAITS DU SPORT

• En bonne forme physique, votre accouchement peut être moins long et plus facile; vous récupérez mieux et vous réduisez le risque de complications.
• Travailler les abdos durant la grossesse limite le risque de diastasis (séparation des grands droits), source de douleurs lombaires et pelviennes.
• Faire de l’exercice équilibre le poids de naissance de l’enfant. C’est très important car les gros bébés sont plus susceptibles de développer plus tard des pathologies comme l’obésité, des troubles
métaboliques et cardiovasculaires.
• Conserver une activité physique durant la grossesse peut vous éviter le diabète gestationnel – type de diabète apparaissant au cours de la grossesse. Ce dérèglement accroît le risque de complications foeto-maternelles et prédispose à un diabète de type 2 dans le futur. Les femmes atteintes de diabète gestationnel ont plus de risques de donner naissance à de gros bébés, eux mêmes susceptibles de souffrir d’obésité infantile et de dérèglements métaboliques.
• Les problèmes de tension artérielle – comme l’hypertension – peuvent provoquer une naissance prématurée; c’est aussi la première cause de décès de la mère. Des études ont démontré que
l’activité physique durant la grossesse contribue à prévenir ces complications.

Précisons aussi que les bébés de mamans actives sont plus éveillés; plus sereins, ils parviennent à s’auto-apaiser et surmontent mieux le stress du travail et de l’accouchement. Par ailleurs, négliger l’activité physique et prendre trop de poids durant la grossesse surcharge les articulations et provoque des douleurs dorsales.

QUELS PROGRAMMES POUR LES FUTURES MAMANS?

2 de nos programmes sont à éviter durant la grossesse:

BODYCOMBAT™
Nous déconseillons le BODYCOMBAT™ à cause du risque d’instabilité articulaire. La sécrétion d’hormones, comme l’oestrogène et la relaxine, rend les articulations très mobiles – les Kicks du
BODYCOMBAT™, par exemple, peuvent endommager les articulations de la hanche et du bassin.

LES MILLS GRIT™
LES MILLS GRIT™ est un entraînement de haute intensité destiné à ceux qui désirent faire exploser leur niveau d’énergie. Hors de question de tenter un tel challenge durant la grossesse!

Pas de contre-indication pour le reste de nos programmes qu’il suffit d’adapter à la grossesse:

CXWORX™
Solliciter le centre du corps avec le CXWORX™ au cours des premier et second trimestres permet de réduire les risques de diastasis. Pour travailler les abdos, proposez l’option stabilité à quatre pattes; sur le dos, prenez appui sur les coudes (poitrine fière); quand la position sur le dos devient inconfortable, optez pour le Hover ou la Planche.

BODYATTACK™ et BODYSTEP™
Si la future maman pratiquait régulièrement ces cours avant sa grossesse, elle peut continuer sans crainte. Il suffit de quelques modifications:
• Options low-impact en BODYATTACK™.
• En BODYSTEP™, réduisez la hauteur du step et choisissez les options low-impact. Assurez-vous que la base soit stable et solide, le pied toujours fermement posé et arrimé au step, position de base légèrement plus large que d’habitude.

BODYPUMP™
Le banc doit être en position inclinée.

RPM™
Les participantes doivent réduire l’intensité en faisant des pauses régulières, mettre moins de résistance et éviter la position debout si nécessaire.

BODYVIVE™ et BODYBALANCE™
Une femme enceinte peut s’initier à ces 2 programmes, parfaits pour tout projet de vie plus saine.

QUE CONSEILLER AUX FEMMES ENCEINTES DANS VOTRE COURS?
• L’activité physique est très importante pour la santé de la mère et de son enfant
• Continuez comme d’habitude en réduisant l’intensité si vous et votre médecin considérez que c’est préférable
• Buvez beaucoup d’eau
• Portez des vêtements légers et confortables
• Ne vous allongez pas sur le dos
• Consultez et informez votre médecin de la nature de vos activités physiques

Sources : Les Mills International Ltd 2014

Laisser un commentaire